www.guepard.info
www.guepard.info

www.guepard.info, pour tout savoir sur le guépard et suivre l'actualité de la préservation et de la conservation au sein de nombreuses organisations

Une belle famille!

Photo credit: Klein and Hubert

Avancées de la recherche génétique sur le guépard

Surprise avec le succès des géniteurs mâles malgré le déclin de la diversité génétique des guépards.


Laurie MARKER (Fondatrice et Directrice du Cheetah Conservation Fund en Namibie) travaille depuis plus de 30 ans avec le Dr Stephen O'Brien, généticien, et l’équipe du Smithsonian Institute (USA). L’étude publiée récemment (Juillet 2016) dans le Biological Conservation, revue internationale de premier plan en biologie de la conservation,  a révélé quelques nouvelles et intéressantes données sur la génétique des guépards en captivité. Le guépard est unique en ce qu'elle est une espèce ayant été victime d’une diminution subite de sa diversité génétique. (résumé en français)

 

Juillet 2016 - Rapport d'étude sur le lien entre déclin des populations de guépards, diversité génétique et succès dans la reproduction des mâles
Continued decline in genetic diversity a[...]
Document Adobe Acrobat [9.6 MB]

L’identification des guépards dans le Mara au Kenya se poursuit  avec l’aide de tous les acteurs locaux.

15 Août 2016 - Au Kenya dans le Mara, les trois femelles se font courtiser


Le mois dernier a été riche en événements, trois femelles, Kisiri, Rani et Rosa ont été observées avec trois mâles différents en différents lieux de la réserve. En outre, ces trois mâles étaient nouveaux dans le Mara!

Voici Rosa avec un beau et très timide mâle, qui est venu probablement de Tanzanie en suivant la migration des herbivores.

14 Juillet 2016

 

Désespérément à la recherche de nourriture, Rani a traversé de vastes plaines. Avant-hier, elle a fait cinq tentatives infructueuses sur un jeune gnou, un bébé Topi et des gazelles. Après chaque tentative, elle s'est reposée à l'ombre.

En milieu de journée, la famille a repéré un grand arbre offrant une bonne ombre, mais a découvert très vite que l'endroit avait été pollué par les humains, qui l'ont utilisé comme toilettes. Sans autre ombre autour, Rani a dû rechercher à nouveau un arbre pour y passer les heures chaudes de la journée en traversant les hautes herbes.

C'est malheureusement ce qui arrive aussi dans les zones où les visiteurs ne prennent pas garde à leurs comportements!

Cette recherche sur le long terme a commencé avec une reconnaissance du terrain en Novembre 2011 et le travail réel a débuté en Octobre 2012.

Le travail sur le terrain se fait sur la majeure partie de la semaine, couvrant de vastes zones et de longues distances à conduire. Il faut du temps (certains jours de plus de 3 heures) pour trouver un guépard en particulier dans des zones sans route, dans les très hautes herbes. Une fois le guépard repéré, des photos sont réalisées sur différents angles pour l'identification, puis une vérification est effectuée avec le catalogue des guépards qui les répertorie avec leur nom et leur numéro.

L’équipe reste avec le guépard jusqu'au coucher du soleil, enregistrant en continu des données sur son comportement en le suivant à une distance de sécurité.
Des photographies sont recueillies depuis 2001 afin d’élaborer le Mara Cheetah Pedigree. Les documents photographiques permettent d'évaluer les tendances démographiques au fil des ans, de révéler les relations parentales entre les individus, d’estimer la durée de vie, d’enregistrer l'histoire des reproductions et d’évaluer le taux de mortalité des petits. Ce travail n'a jamais été fait auparavant.

À ce jour, plus de 25000 images prises dans le Mara depuis 2001 ont été traitées et 123 individus (49 M 74F) adultes identifiés. Ces données changent à chaque fois que les petits atteignent l'âge de l'indépendance et commencent à vivre loin de leurs parents. Sur les 67 individus (33M 34F) adultes identifiés en 2012-2014, une parenté (parents / grands-parents) entre 57 adultes a été révélée (28M 29F). Le travail est fait en collaboration avec de nombreux photographes, gardes, guides d’excursion,  visiteurs et chercheurs qui partagent avec les responsables du projet leurs photographies prises tout au long des différentes années. En retour, nous leur donnant des informations sur les guépards (date de naissance,  parenté, histoire personnelle). En outre, les documents photographiques fournissent des informations sur la durée de vie des individus et le taux de survie des petits.

Quelques dates d'observation:

 

24.05.2016
Les petits grandissent et obligent Rani à chasser plus souvent.  Ce n’est pas une tâche facile de trouver une proie appropriée lors de fortes pluies. Qand les vautours ont repéré un repas potentiel, ils doivent rester sous la pluie en attendant patiemment  que les guépards abandonnent la carcasse.

26.05.2016
Pour chercher un repas pour sa famille, Rani se déplace beaucoup. Etant affamée, elle a passé toute la journée à vagabonder d'un point à un autre, scrutant intensément le paysage autour d’elle à la recherche d’une proie approprié à la chasse. Les petits, affamés, étaient impatients et pas très heureux de passer des heures couchés sur les termitières sous le soleil brûlant. Ce jour-là, Rani n'a pas été chanceuse, mais a chassé avec succès tôt le lendemain.

29/05/2016
Depuis Mars, Imani donne des leçons de chasse à ses petits en leur apportant de petits animaux tels des faons afin qu’ils exercent leurs habiletés. La petite femelle est plus active et chasse les proies de ses frères. La coopération pendant la chasse est une stratégie importante qui aidera les frères à l'avenir pour réussir à attraper une grosse proie. Bien qu’à 9 mois les petits d’Imani tuent les faons par eux-mêmes, ils «chassent» plus longtemps que leur mère le fait; leur chasse dure jusqu'à 15 minutes. Si la famille a faim, les petits et leur  mère terminent cette dernière en 10 minutes.

(en savoir plus- ici)

B2, guépard résident au Cheetah Conservation Fund en Namibie

20 Juin 2016

 

Pour la deuxième année consécutive, les élèves du Collège de Saint Alban Leysse (Savoie) se sont mobilisés pour venir en aide au Cheetah Conservation Fund, fondation de protection et de conservation des guépards en Namibie.

Tout au long de l'année, ils ont confectionné des gateaux et vendus ceux-ci pour sponsoriser B2, guépard recueilli très jeune et ne pouvant être relâché. La somme de 450 euros sera remise au CCF. Bravo aux élèves et à leur professeur Cécile Falbert!

Une chienne pour maman de petits guépards

Au Cincinnati Zoo & Botanical Garden, une maman guépard, Willow, qui avait donné naissance à 5 petits après une césarienne, n’a pas survécu. Elle était très faible et était restée dans un état léthargique, perdant tout appétit. Sans cette césarienne, la mère et ses petits seraient morts.

L'état des petits prématurés s’est amélioré petit à petit. Ces trois petits mâles et deux femelles, après des soins intensifs, ont été nourris au biberon toutes les 3 heures et leur poids surveillé en permanence.

Blakely, un berger australien est une mère de substitution pour les petits. Son premier travail est de laisser les petits lui grimper dessus pour leur permettre d’exercer et construire leur tonus musculaire. Plus tard, Blakely leur apprendra à se contrôler et faire la différence entre combattre et jouer. Ces petits deviendront des ambassadeurs de leur espèce et permettront aux visiteurs et élèves visitant le Zoo de mieux connaître les guépards.

La population de guépards sauvages est en grand danger, elle est estimée à 9000 à 12000, ils étaient 100000 en 1900.Le zoo de Cincinnati est l'une des neuf institutions accréditées par l'Association des zoos et aquariums autorisée à mettre en œuvre la reproduction de guépards. Celle-ci est étroitement planifiée et surveillée. Cette reproduction est difficile et n’est un succès que lorsque les femelles ont un grand choix de partenaires

UNE REPRODUCTION DIFFICILE CHEZ LES GUEPARDS - Avril 2016 - Metro Zoo Richmond (VA) - USA

 

Le stress, souvent éprouvé par les guépards, en milieu sauvage tout comme en captivité entraîne une difficulté de ceux-ci à se reproduire.

En outre, le manque de diversité génétique, du à une quasi-extinction de l'espèce il y a 10 000 ans, a mené à de nombreuses malformations et à une sensibilité extrème aux maladies.

 

Au Metro Zoo de Richmond, (Virginie) - USA, les guépards vivent bien et cela se traduit par des naissances régulières.

L'ensemble des guépards captifs du monde est recensé dans le studbook tenu par le Cheetah Conservation Fund (CCF) et Laurie Marker, sa fondatrice et directrice, en Namibie.

Les animaux de ces parcs sont tous nés en captivité, tout commerce en est interdit, seuls, des échanges peuvent être effectués.

 

Le but est d'augmenter la diversité génétique de l'espèce. L'information et l'éducation des visiteurs est un des buts fondamentaux de ces parcs afin d'attirer l'attention sur cette espèce en voie de disparition et sur la problématique de sa survie dans la nature.

Cetains pays ont interdit la reproduction en captivité (Namibie), d'autres non (Afrique du Sud). A notre sens, aucun jugement n'est à porter, il s'agit de décisions à recontextualiser et cette diversité de choix ne peut qu'appeler une réfléxion plus riche et toujours menée en relation avec la survie de l'espèce.

Dans les plaines de Ndutu en Tanzanie ...

Au Kénya, à la fondation Action for Cheetah Kenya, (ACK), la première étape de l'éducation de Madi, chien détecteur d'excréments de guépard.

Agir maintenant pour éviter l'extinction des guépards!

Les différentes étapes dans la réintroduction des guépards

Au Cheetah Conservation Fund, en Namibie, les guépards captifs sont entraînés à la course afin de préserver leur capacité de vitesse. Leur état de forme est ainsi observé.

 

Certains, après diverses étapes de ré-ensauvagement, pourront peut être vivre une future vie de guépard sauvage. Il est aussi impératif de trouver une zone où les conflits avec les humains, et notamment les fermiers, seront minimisés.

Présentation de B2, guépard du Cheetah Conservation Fund en Namibie, sponsorisé par le Collège de Saint Alban Leysse

Une appli pour sauver les guépards

Une appli pour les guépards!

Le 31 Août 2015, le Cheetah Conservation Fund (CCF), en association avec la Grande Association de gestion des carnivores de Namibie (LCMAN) a mis au point le Carnivore Tracker, une nouvelle appli. pour tous les appareils mobiles. Le Carnivore Tracker permet aux membres de la communauté scientifique, aux fermiers, aux touristes et aux résidents locaux de contribuer à la collecte de données de distribution des animaux et donc d'être directement impliqués dans la conservation des espèces de carnivores de la Namibie.

Le Carnivore Tracker vous permet de devenir un citoyen de la science et permet d’augmenter la  collecte de données de façon plus rapide et de faciliter l'analyse. Combiné avec d'autres techniques de surveillance on peut se centrer sur des conflits ciblés afin de maximiser l'efficacité des ressources et assurer l'avenir à long terme de tous les carnivores namibiens.

Chaque espèce de carnivores a une icône photographique pour une identification claire et une courte description sur son écologie et sa rareté.

Aider à la formation des fermiers

Une HotLine pour les fermiers!

Le nombre Agriculteur Carnivore Aide Hotline est pour les agriculteurs à travers la Namibie pour être en mesure de communiquer directement avec 24/7 Le Cheetah Conservation Fund de discuter librement des questions relatives à des guépards et autres carnivores sur leurs fermes. Ces questions peuvent inclure un animal de problème et la prédation du bétail à vouloir gagner plus d'information sur l'écologie carnivore.

La hotline pour les fermiers a été créée en Janvier 2015 et depuis lors, a reçu un nombre constant d'appels qui se rapportent non seulement aux guépards, mais aussi aux léopards et aux chiens sauvages africains. L'espoir est que par le partage de 25 ans d'expérience du CCF à traiter les conflits homme-faune, le fermier puisse converser avec la gestionnaire du CCF, en responsabilité de l'écologie, le Dr Louisa Richmond-Coggan pour parler de leurs problèmes.

Deux espèces, un seul combat: Les grands espaces!

22 Août 2015

 

De tous les grands carnivores d'Afrique, les guépards et les lycaons ont besoin de beaucoup d'espace. Cette reconnaissance a conduit à un large processus de CONSERVATION et de planification réunissant tous les secteurs de la société pour élaborer un cadre dans lequel toutes les parties prenantes - gouvernements, communautés et privés - peuvent travailler ensemble pour assurer la survie de ces espèces emblématiques.

C’est pourquoi, a été intégré à notre bandeau le logo de ce programme: le Range Wide Conservation Program for Cheetah and African Wild Dogs.

De nombreux spécialistes des guépards et des lycaons se sont réunis, sous forme d’ateliers de réflexion sur la planification stratégiques de conservation de ces espèces, près de Johannesburg. Pour la première fois en huit ans, cinquante spécialistes des guépards et des lycaons ont discuté des défis auxquels sont confrontées ces espèces au bord de l’extinction en raison de leur besoin de grands espaces naturels et sauvages. De grands progrès ont été réalisés mais la survie de ces belles espèces n’est pas garantie.

L'Iran est le dernier habitat du précieux guépard asiatique. Il y a encore un demi-siècle, l'espèce était très répandue à travers le sous-continent indien, l’Asie Centrale et  l'Asie du Sud-Ouest.

Reconnaissant le problème, le gouvernement Iranien – avec le UNDP et un certain nombre d’organisations et ONG nationales et internationales – ont uni leurs forces en 2001 pour sauver ce félin emblématique par le biais du CACP – The Conservation of the Asiatic Cheetah Project – (Projet de Conservation du Guépard Asiatique).

Cette vidéo est un message d'intérêt Public produit par Blue Lotus Film afin d'exhorter les citoyens du monde – et surtout les citoyens de l'Iran – à s'unir pour protéger le guépard asiatique.

On estime aujourd'hui qu'environ 50 guépards asiatiques vivent à l'état sauvage en Iran. Mais les chiffres semblent être en hausse à nouveau à la suite de la mise en place d'aires protégées et la vigilance des rangers qui tentent de protéger les animaux contre les braconniers.

Le destin de cette espèce unique est entre les mains de chacun d'entre nous.

 

4 guépards, très particuliers, "Ambassadeurs" pour la sauvegarde de leur espèce - au CCF -

4 guépards, recueillis alors que leur mère avait été tuée par un fermier étaient voués à une mort certaine, mais, grace à la fondation, ils sont devenus des ambassadeurs de l'espèce.

 

Aujourd'hui, Ils accomplissent une mission d'éducation, de formation et d'information auprès des fermiers, des décideurs, des étudiants, des jeunes générations et des visiteurs de la fondation créée, il y a 25 ans en Namibie, par le Dr Laurie MARKER.

Ils ne pourront jamais être relâchés faute d'avoir bénéficié d'une éducation aux comportements vitaux de leur espèce auprès de leur mère.

 

Le guépard doit vivre libre, à défaut, il disparaîtra. L'espèce est en danger et tout doit être mis en oeuvre pour la préserver. Le Cheetah Conservation Fund (CCF) contribue à cette lutte afin que l'homme et les guépards vivent en harmonie.

 

www.guepard.info 

site d'information

Mises à jour :

27 Août 2016

Découverte en génétique

15 Août 2016

Au Kenya la vie des 3 femelles

 

14 Juillet 2016

Le projet Mara Meru se poursuit au Kenya

11  Juillet 2016

Photo:Une bien belle famille!

 

30 Juin 2016

Encore une belle action du Collège de St Alban Leysse

12 Juin 2016

Une chienne pour élever des petits guépards

 

28 Mai 2016

Zinzi, telle mère, tel fils!

21 Mai 2016

Les dernières nouvelles de ZINZI

11 Mai 2016

Rescensement des guépards au Kenya - Masai Mara (Etude)

4 Mai 2016

Naissance de bébés guépards

 

22 Avril 2016

En Tanzanie, l'attaque d'une gazelle par un guépard

10 Avril 2016

En Namibie, les petits de Zinzi jouent les féroces!

 

30 Mars 2016

En Iran, 2 guépards asiatiques marquant leur territoire (vidéo)

28 Mars 2016

Des nouvelles du Grand projet de pose de caméras piège au Waterberg - Namibie

23 Mars 2016

Souvenez-vous d'Hercules!

Il a bien grandi!

22 Mars 2016

Pourquoi le guépard est devenu le mammifère le plus rapide?

9 Mars 2016

L'éducation de Madi au Kénya

1 Mars 2016

Grand projet de pose de caméras piège au Waterberg - Namibie

 

6/02/2016

La communication entre une maman guépard et ses petits

 

26/01/2016

Les étapes de la réintroduction

16/01/2016

Le guépard en chasse - photos

3/01/2016

Les petits de Zinzi dans leur cachette

Site International WildLeaks

WildLeaks - Témoin d'un crime contre la faune ou la flore cliquez ici

Organisations de protection du guépard

SOUTENEZ-LES!

Visitez leurs sites

cheetah-guepard-information-protection www.cheetah.org -fondation en Namibie
cheetah-guepard-information-protection Fondation au Botswana - CCB
cheetah-guepard-information-protection au Kenya - ACK
cheetah-guepard-information-protection Fondation en Afrique du Sud
guepard-cheetah-conservation-protection Le Range Wide Conservation Program for Cheetah and African Wild Dogs
guepard-information-protection-cheetah ONG en IRAN
cheetah-guepard-information-protection en Iran
cheetah-guepard-information-protection Projet Mara Meru au Kenya
cheetah-guepard-information-protection Groupe International du Guépard
cheetah-information-guepard-protection en Algérie
cheetah-guepard-information-protection Iranian Cheetah Project